L’allaitement mixte

Vous allaitez bébé et souhaitez doucement introduire le biberon et donc le lait infantile dans son alimentation. C’est ce qu’on appelle un allaitement mixte. Les raisons sont multiples et vous appartiennent : vous reprenez le travail, bébé va à la crèche ou chez la nounou ou vous souhaitez simplement retrouver un peu d’autonomie. La grande question qui se pose alors à vous aujourd’hui c’est : comment s’y prend-t-on ? On vous accompagne pour une transition en douceur vers l’allaitement mixte !

Avant de commencer, rappelons que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande un allaitement exclusif pour bébé jusqu’à l’âge de 6 mois. Parfois ce n’est pas chose simple. Il est donc possible que vous ne puissiez ou ne souhaitiez pas allaiter bébé. Dans ce cas, pas de panique, vous êtes tout de même libre de faire ce qui vous semble le mieux pour vous et votre bébé !

L’allaitement mixte, c’est quoi exactement ?

Ce qu’on appelle allaitement mixte, c’est lorsque vous allaitez bébé mais que vous lui donnez également du lait infantile. En fait, vous alternez simplement entre ces deux façons de le nourrir.

L’avantage est alors que le biberon peut alors être donné par une autre personne, par exemple le père. Le nombre de biberons pris par jour par bébé, en parallèle du sein, est alors variable et différent d’un bébé à l’autre. Il n’y a pas de règle, vous vous adaptez à vos besoins ainsi qu’à vos envies.

Vous pouvez vous organiser entre votre travail, les journées à la crèche ou chez la nounou et le nombre de biberons peut même varier d’un jour à l’autre.

On s’y prend comment pour commencer l’allaitement mixte ?

On peut effectivement se sentir un peu perdu au moment de trouver un nouveau rythme et une nouvelle organisation avec bébé. Tout d’abord, prenez le temps qu’il vous faut, trouvez votre rythme et surtout, faites-vous confiance.

Avant tout, il faut choisir quel lait infantile vous souhaitez proposer à votre bébé. Il en existe un très grand nombre, à base de lait de vache, de lait de chèvre, de riz, bio ou non… N’hésitez pas à demander conseil à votre pédiatre, en fonction des particularités et des préférences de votre bébé.
Idem pour le biberon, il en existe de plusieurs formes, de plusieurs textures… Retrouvez notre article pour choisir le biberon le plus adapté à bébé !

Vous pouvez commencer l’allaitement mixte en remplaçant tout d’abord les tétées les moins importantes, par des biberons de lait infantile. Quand ça fonctionne, on en remplace une deuxième, puis une troisième.

Afin de conserver et d’entretenir la lactation, vous pouvez continuer à donner la tétée du matin et celle du soir au sein, car c’est à ces moments-là que la production de lait est la plus importante. En plus, bébé gardera sa routine habituelle et ne se sentira pas perdu au début.

Et si ça ne fonctionne pas ?

Si vous sentez que bébé n’apprécie pas particulièrement le goût du lait infantile, vous pouvez commencer par faire une transition en douceur, en le mélangeant à votre lait maternel. Petit à petit, vous pourrez réduire le lait maternel et augmenter le lait infantile.
Si bébé refuse le biberon, c’est peut-être simplement qu’il ne connaît pas ! La sensation en bouche n’est pas la même et le débit non plus. Alors pour l’aider à bien l’attraper, installez-le en position semi-assise, relevez-lui légèrement la tête et présentez-lui le biberon. Laissez-le essayer de l’attraper, ça devrait venir rapidement !

D’ailleurs, pendant toute la transition vers l’allaitement mixte, prenez le temps de tout expliquer à bébé. Pourquoi vous faites ça, comment vous allez procéder… Il se sentira rassuré et en confiance ! Parler à bébé, c’est la clé !

agriculture biologique
Ingrédients
issus de l'Agriculture
biologique
logo certification premibio
Une marque
reconnue par les
professionnels
logo certification premibio
Qualité & sécurité
de nos produits
logo certification premibio
Respect
des besoins nutritionnels
© 2019 - Mentions légales - Plan du site