Commencer la diversification alimentaire

L’alimentation de bébé est pour l’instant plutôt basique : du lait le matin, du lait le midi, du lait au goûter et encore du lait le soir. Vous ne pouvez pas vous tromper ! Mais voilà, quand vient le temps de la diversification, tout s’embrouille.

Pourtant c’est l’une des étapes les plus importantes dans la vie de bébé. Elle peut être très attendue, redoutée, drôle ou bien encore stressante. Mais détendez-vous, dans tous les cas, elle va bien se passer ! On ne se précipite pas et on attend bien le rendez-vous des 4 mois chez le pédiatre pour avoir sa validation : il serait dommage de commencer trop tôt et que bébé vive mal cette nouvelle expérience. On vous explique les étapes pour une diversification alimentaire en douceur et agréable pour tout le monde !

Quand commencer la diversification alimentaire ?

Avez-vous remarqué que bébé commençait à loucher de plus en plus sur votre assiette ? La diversification alimentaire commence entre 4 et 6 mois. L’OMS conseille un allaitement exclusif jusqu’à 6 mois, tandis que les allergologues conseillent d’introduire tôt de nouveaux aliments, afin d’éviter de futures allergies.

Dans tous les cas, demandez toujours l’avis du pédiatre, et faites-vous confiance. Tout va très bien se passer !

Si bébé refuse de manger, n’insistez pas, il n’est peut-être simplement pas prêt. N’hésitez pas à retenter une semaine plus tard. Ce serait dommage de le frustrer dès la première cuillère !

 

Comment commencer la diversification alimentaire ?

On commence la diversification alimentaire le midi, avec un seul légume, mixé en purée bien lisse. On ne met qu’un seul aliment, afin de détecter une éventuelle allergie l’après-midi. Cela permet de savoir tout de suite à quoi bébé est allergique. Le repas se termine toujours par le lait habituel de bébé, au sein ou au biberon.

On continue avec cet aliment pendant 3 jours, en augmentant le nombre de cuillères, en fonction de l’appétit de bébé.
Ensuite, au bout de 3 jours, on change de légume, toujours seul, mixé en purée lisse, et ainsi de suite pendant les 15 premiers jours de la diversification alimentaire.

Les légumes à donner à bébé pour commencer :

La carotte
La patate douce
Les épinards
La courgette
Le potimarron
Le brocolis
La betterave
Le céleri
La citrouille
Le panais
Les petits pois
Les haricots verts
Les poireaux

Les légumes à éviter, car plus compliqués à digérer :

Les fonds d’artichaut
Les feuilles de choux
Les navets
Les poivrons
Les salsifis
Les asperges, car elles font beaucoup travailler les reins
Le chou, car il peut provoquer des ballonnements

Souvenez-vous, la diversification alimentaire de bébé commence toujours par les légumes, pour éviter qu’il ne préfère le sucré, le coquin ! Si bébé n’aime pas un aliment, on arrête et on le lui propose à nouveau plus tard. On dit qu’il faut lui faire goûter 10 fois un aliment, pour être sûr qu’il n’aime pas.

 

Et ensuite ?

Les légumes

Au bout de 15 jours, on peut commencer à mélanger les légumes déjà goûtés par bébé. Comme il les a tous déjà mangés séparément, on est sûr qu’il n’y est pas allergique. On peut donc ajouter de nouveaux légumes dans ces mélanges, mais toujours un seul à la fois.

Les fruits

Les fruits peuvent également être introduits au bout de 15 jours. On les donne à bébé au goûter, afin qu’il fasse bien la différence entre le salé le midi et le sucré au goûter. Comme pour les légumes, on commence par un seul fruit, cuit et bien mixé.

La viande et le poisson

À partir de 6 mois, vous pouvez commencer à introduire doucement la viande, une fois par semaine pour les viandes rouges, sans limite pour les autres viandes. Il est tout de même conseillé d’attendre les 18 mois de bébé pour le boudin blanc et noir.
Le poisson blanc peut également être introduit à partir de 6 mois, en veillant bien à ne pas laisser d’arrêtes.
Les fruits de mer quant à eux attendront les 12 mois de bébé pour être goûtés !

En gros, vous avez 6 mois pour introduire toutes les familles d’aliments dans l’alimentation de bébé. À un an, il est capable de tout manger et surtout de tout digérer. Pensez bien à faire goûter à bébé tous les aliments, y compris ceux que vous n’aimez pas !

Si vous avez encore des doutes, on vous conseille vivement le livre « La diversification alimentaire ? Même pas peur !«  de Cooking for my baby !

Alors détendez-vous et surtout, amusez-vous !

agriculture biologique
Ingrédients
issus de l'Agriculture
biologique
logo certification premibio
Une marque
reconnue par les
professionnels
logo certification premibio
Qualité & sécurité
de nos produits
logo certification premibio
Respect
des besoins nutritionnels
© 2019 - Mentions légales - Plan du site