Pourquoi choisir un lait infantile bio pour bébé ?

On vous le rappelle, l’allaitement maternel est recommandé par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) jusqu’aux 6 mois de bébé. Cependant, parfois la maman ne peut pas ou ne souhaite pas allaiter.
Si c’est votre cas, il vous faudra donc trouver une alternative pour nourrir bébé. Votre choix se portera alors sur l’un des nombreux laits infantiles présents sur le marché. Nous vous avons déjà expliqué comment choisir le lait infantile de votre bébé, aujourd’hui pour aller encore plus loin, nous allons vous expliquer pourquoi le lait infantile bio est un très bon choix pour bébé !

Mais avant de commencer, n’oubliez pas que le fait qu’un lait infantile soit bio ou non ne doit pas être le premier critère. Choisissez d’abord le lait infantile qui correspond à votre bébé, en fonction de son âge et de ses éventuels soucis ou préférences (1er âge, 2e âge, anti-régurgitation…), puis décidez ensuite si vous souhaitez qu’il soit bio ou non.

Qu’est-ce qu’un lait infantile bio ?

Les premiers lait infantiles bio ont fait leur apparition dans les années 1990. Même si les laits infantiles classiques répondent déjà à une réglementation très stricte, le label AB (Agriculture Biologique) est un gage supplémentaire de qualité et va encore plus loin, car la source des ingrédients est soumise aux contraintes de la charte AB.

Cette charte AB impose une extraction de manière naturelle des ingrédients, toujours dans le respect de l’environnement. Elle repose sur le respect des équilibres naturels et exclut ainsi l’usage de produits chimiques de synthèse, des OGM et limite l’emploi d’intrants (les intrants sont les produits qui ne se trouvent pas naturellement dans le sol et qui sont ajoutés aux terres et aux cultures).

Pourquoi est-il meilleur pour bébé ?

Le lait infantile bio serait ainsi 200 à 400 fois moins concentré en pesticides que les laits infantiles non bio, c’est énorme !

En effet, la charte AB garantit plusieurs choses concernant les animaux dont le lait sera utilisé :
Ils sont libres de profiter de vastes étendues et ne sont pas entassés dans des enclos industriels
L’herbe ingérée par ces animaux n’est pas traitée chimiquement et ne contient ni pesticides ni engrais
La pâturage se fait dans le respect du cycle saisonnier
Les animaux ne sont pas soignés avec des antibiotiques.

Le lait infantile bio garantit à bébé une consommation réduite en pesticides et phytosanitaires, soit moins de perturbateurs endocriniens. Plus sain qu’un lait infantile classique, il diminue également les risques d’intolérances chez bébé et lui promet un meilleur équilibre hormonal. En effet, son organisme aura moins de déchets à évacuer.

La présence plus importante d’antioxydants (60%), ainsi qu’une plus grosse quantité d’acides gras de meilleure qualité est également déterminante. Ces acides sont essentiels au développement cérébral et cognitif du bébé.

Mais il y a des limites…

Attention, ce n’est pas parce qu’un lait infantile est bio qu’il ne contiendra pas d’ingrédients controversés. Par exemple, le lait maternel contient des acides gras saturés. Pour se rapprocher de sa composition, la plupart des laits infantiles contiennent de l’huile de palme. Les lait infantiles bio n’y échappent pas, ils utilisent simplement de l’huile de palme bio.

Pour rappel, la production d’huile de palme entraîne une déforestation conséquente de certaines parties du globe, ce qui engendre la destruction d’écosystèmes entiers, mais également une augmentation importante du gaz à effet de serre.

Pour aller au bout de sa démarche qui vise à réduire son empreinte environnementale, Prémibio garantit une absence d’huile de palme pour l’ensemble de ses produits, et ce depuis sa création en 2007.
Etant donné qu’un bébé a besoin de beaucoup de graisses, pour la construction de ses neurones comme du tissu cellulaire, Prémibio a décidé de ne pas simplement supprimer l’huile de palme, mais au contraire de la remplacer par d’autres huiles, dont l’huile de noix de coco, malgré un prix élevé résultant d’un mode de production toujours très artisanal.

En plus d’éviter un effet pro-oxydant, la présence d’huile de noix de coco apporte des acides gras particuliers, l’acide laurique et les acides gras à chaîne moyenne, absents des autres huiles habituellement utilisées dans les laits infantiles (palme, colza et tournesol notamment).

En conclusion

Le label AB est une bonne indication concernant la qualité d’un lait infantile. Mais il ne faut pas s’arrêter là ! Il est important de lire et détailler la liste des ingrédients avant de choisir le futur lait de votre bébé.

Si vous avez le moindre doute, ou si vous souhaitez changer le lait de votre bébé, pensez à demander conseil à un pédiatre, qui saura vous orienter au mieux.

agriculture biologique
Ingrédients
issus de l'Agriculture
biologique
logo certification premibio
Une marque
reconnue par les
professionnels
logo certification premibio
Qualité & sécurité
de nos produits
logo certification premibio
Respect
des besoins nutritionnels
© 2019 - Mentions légales - Plan du site