Que mange bébé à 1 an ?

Et voilà, la première année de bébé vient de se terminer. C’est passé tellement vite ! Pourtant, chaque jour bébé a fait des progrès, appris de nouvelles choses et découvert de nouvelles pratiques ! Et plus particulièrement concernant son alimentation. En 12 mois seulement, bébé est passé du sein ou du biberon aux petits pots de purées et de compotes bien lisses, puis aux petits morceaux.

Vous imaginez tous ces changements ? Pourtant, quand vous le regardez évoluer, vous sentez bien que c’est une fierté et un immense plaisir de réussir de nouveaux exploits à chaque fois !

Et donc, maintenant, comment ça se passe ? Que mange bébé à 1 an ? Nous avons déjà décomposé ensemble l’alimentation de bébé au cours de sa première année. Voyons maintenant comment se passe l’alimentation de bébé de ses 1 an jusqu’à ses 2 ans !

On continue le lait ou pas ? Que mange bébé à 1 an ?

Jusqu’à ses 12 mois, le lait maternel ou infantile doit rester la base de l’alimentation de bébé. Mais maintenant que sa première année est passée, on fait quoi ? Et bien, on continue, tout simplement ! A ses 12 mois, bébé arrête le lait de suite (aussi appelé “lait 2e âge”) et commence le lait de croissance (aussi appelé “lait 3e âge”), qu’il prendra jusqu’à ses 3 ans.

Ce lait de croissance permet de prolonger la consommation de lait et d’éviter les carences, tout en contribuant au bon développement de bébé, en couvrant notamment ses besoins en calcium et en acides gras essentiels.
Vous vous demandez peut-être alors pourquoi vous ne pourriez pas passer sur un lait de vache traditionnel ? Et bien en fait, le lait infantile de croissance contient 23 fois plus de fer que le lait de vache, mais il est aussi 6000 fois plus riche en acides gras, 2 fois plus riche en zinc et riche en calcium et en vitamines D. Un indispensable donc !

Attention, on le rappelle, le lait de vache ordinaire, ainsi que les boissons végétales comme le lait d’amande, le lait de soja, le lait d’avoine… ne permettent pas de répondre aux besoins nutritionnels spécifiques de bébé et sont donc déconseillées jusqu’à 3 ans.

Et sinon, quoi de neuf ?

Les textures

Et bien, si ce n’est pas encore fait, il est temps de passer aux morceaux, ou au moins de les proposer à bébé ! Terminées les purées bien lisses, bébé peut maintenant découvrir la vraie tête des fruits et des légumes !

Et pas de panique, si vous faites bien attention à ce que vous lui proposez, il ne risque pas de s’étouffer. Le réflexe d’extrusion de bébé permet à sa langue de repousser vers l’avant les aliments non désirés. D’ailleurs, bébé est capable de mastiquer à l’aide de ses gencives, même s’il n’a pas de dents !

Vous pouvez donc lui proposer des aliments cuits en morceaux, des légumes tendres ou encore des légumes râpés. Par exemple, l’avocat, la carotte ou la courgette râpée, des petites pâtes type alphabet.

Parfait pour découvrir de nouvelles sensations, mais aussi pour développer la motricité et l’autonomie de bébé !

Évitez simplement les aliments petits, collants, spongieux ou ronds, pour ne pas prendre le risque qu’il s’étouffe. Par exemple, la mie de pain, les bonbons durs, les rondelles de saucisse, les raisins secs, certains fromages, sont à éviter à cet âge-là !

Les goûts

Entre 1 et 2 ans, bébé accepte assez facilement les nouveaux goûts, c’est donc le moment de lui en proposer une multitude !

Bien sûr, évitez toujours les produits pouvant favoriser une intoxication alimentaire, comme le poisson cru ou les œufs crus. Son système immunitaire n’est pas encore aussi bien développé que celui d’un adulte, il n’y réagirait donc pas aussi bien.

Conclusion…

En bref, entre 1 et 2 ans, bébé commence le lait infantile de croissance et continue à découvrir de nouvelles saveurs et de nouvelles textures au quotidien ! Et surtout amusez-vous, partagez ces moments privilégiés et n’hésitez pas à lui proposer de nouveaux aliments, même ceux que vous n’aimez pas !

agriculture biologique
Ingrédients
issus de l'Agriculture
biologique
logo certification premibio
Une marque
reconnue par les
professionnels
logo certification premibio
Qualité & sécurité
de nos produits
logo certification premibio
Respect
des besoins nutritionnels
© 2019 - Mentions légales - Plan du site