L’alimentation de bébé de 0 à 1 an

S’il y a bien une chose qui est sûre, c’est que pour bébé, tout change très vite ! Et l’alimentation n’échappe pas à cette règle… À peine avez-vous pris votre rythme, qu’il faut déjà augmenter les doses, changer de lait, commencer la diversification alimentaire… Et à chaque étape ses questions et ses complications !

Alors on s’est dit qu’un petit article pour vous expliquer en détail les différentes étapes de l’alimentation de bébé la première année ne serait pas du luxe ! On reprend du début et on vous explique tout !

Le début de l’alimentation de bébé

Avant même la première tétée de bébé, vous devez déjà choisir comment le nourrir (allaitement ou non), puis si vous avez choisi de lui donner du lait infantile, vous devez choisir une marque et enfin quel biberon et quelle tétine utiliser. Pas facile tout ça !

Les premiers mois de sa vie, bébé se nourrit exclusivement de lait. Si vous avez décidé d’allaiter, alors il tètera ce dont il a besoin, à la demande. Vous ne pouvez pas contrôler la quantité prise, mais il sait ce dont il a besoin, vous pouvez donc lui faire confiance sur ce point-là.
Si bébé est nourri avec du lait infantile, il vous suffira de suivre les indications sur la boîte et d’augmenter les quantités quand vous sentez qu’il n’est pas rassasié. On n’oublie pas la règle de base : une dose de lait pour 30 ml d’eau. Pour rappel, on vous expliquait juste ici comment préparer le biberon de bébé.

Diversifier l’alimentation de bébé

La diversification alimentaire est une étape importante dans la vie d’un bébé, mais également dans celle de ses parents. Elle doit se dérouler dans la sérénité, la bonne humeur et le partage !

Avant de se lancer, il est important d’en discuter avec le pédiatre, afin d’évaluer si bébé est prêt ou non. Lui seul sait s’adapter à l’évolution de bébé, il saura vous guider correctement !

L’OMS (Organisation mondiale de la santé) recommande un allaitement exclusif jusqu’à l’âge de 6 mois. Cela veut dire qu’avant 6 mois, on exclut tout aliment solide de l’alimentation de bébé.
Attention à ne pas commencer trop tôt, pour ne pas le sensibiliser aux allergènes alimentaires. Le moment optimal pour commencer à introduire les aliments potentiellement allergènes serait entre 4 et 6 mois. Un introduction trop précoce, ou trop tardive pourrait s’avérer néfaste pour acquérir une tolérance à l’allergène.

À ce moment-là, lorsque tous les feux sont au vert, vous pouvez commencer à donner une première cuillère de purée de légume à bébé. En général, on commence par la carotte ou la patate douce.

Nos petits conseils :

  • Commencez la diversification alimentaire les midis, afin de pouvoir détecter une éventuelle allergie l’après-midi.
  • Ne donnez qu’un seul légume à la fois, et notez-le, afin de savoir d’où vient l’allergie, s’il y en a une.
  • On dit que bébé doit goûter 10 fois un aliment avant d’être sûr de ne pas aimer. S’il n’aime pas un aliment, ne le forcez pas et tentez à nouveau quelques jours plus tard.
  • Il vaut mieux commencer la diversification avec un légume et non avec un fruit, afin que bébé ne préfère pas la saveur sucrée, au risque qu’il ne veuille plus manger de légume ensuite.
  • On lisse bien la purée, afin qu’il n’y ai pas de morceau.
  • On fait goûter à bébé tous les aliments, même ceux que nous n’aimons pas !

Petit à petit, vous allez pouvoir augmenter la dose et varier les légumes, puis introduire les fruits, puis la viande… afin de lui faire découvrir de nombreuses saveurs !

Même si bébé commence à manger de la purée, le lait reste encore indispensable à chaque repas ! Pensez à lui donner du lait maternel à volonté, ou un biberon de lait infantile 1er âge de 180 ml environ.

L’heure de la mastication

À partir de 7 mois environ, bébé commence à mastiquer ! Vous pouvez alors commencer à changer la texture de certains aliments. Essayez par exemple les carottes râpées ou tout autre aliment râpé d’ailleurs !
Allez-y tout de même en douceur, pour éviter les risques d’étouffement. N’oublions pas que bébé n’a pour l’instant avalé que des aliments liquides.

Les premières dents de bébé vont également commencer à pousser. À ce moment-là, vous pourrez commencer à lui donner des aliments coupés en tout petits morceaux.

 

Dans tous les cas, faites-vous confiance et faites confiance à bébé. Et surtout, si vous avez le moindre doute, demandez l’avis de votre pédiatre, il saura parfaitement vous aider !

agriculture biologique
Ingrédients
issus de l'Agriculture
biologique
logo certification premibio
Une marque
reconnue par les
professionnels
logo certification premibio
Qualité & sécurité
de nos produits
logo certification premibio
Respect
des besoins nutritionnels
© 2019 - Mentions légales - Plan du site