L’alimentation pendant la grossesse

Félicitations, vous êtes enceinte ! Dans quelques mois, bébé pointera le bout de son nez… Mais une fois la joie des premiers jours passée, une multitude de questions affluent de tous les côtés. Et parmi celles-ci, se posent celles concernant l’alimentation. Suis-je immunisée contre la toxoplasmose ? Et d’ailleurs, qu’est-ce que c’est ? Est-ce que je peux manger des fruits de mer ? L’alcool, c’est vraiment totalement interdit ? On a donc pensé qu’un petit point sur ce sujet pouvait être intéressant. C’est parti !

Pourquoi faire attention à son alimentation pendant la grossesse ?

En fait, l’alimentation pendant la grossesse n’est pas compliquée, et vous n’aurez certainement pas besoin de bouleverser vos habitudes, simplement de les modifier un petit peu. Ce qui est sûr, c’est qu’il n’est pas question de se restreindre !

Comme vous le savez, pendant 9 mois, votre corps va subvenir aux besoins de deux êtres vivants, vous et votre bébé. Il est donc très important de bien se nourrir, afin d’aider votre bébé à se développer, en lui apportant les protéines, les bons acides gras, les vitamines et les minéraux dont il a besoin. Finalement, bien manger, c’est mettre toutes les chances de son côté pour avoir un bébé en pleine santé ! Mais pas que…

Pour la maman, l’alimentation pendant la grossesse est également très importante. Une bonne alimentation permet par exemple de diminuer les états de fatigue et les coups de mou ressentis tout au long de la grossesse, mais également d’être en meilleure santé. Une maman qui mange bien tout au long de sa grossesse sera également moins sujette au diabète de grossesse et saura mieux le gérer si elle en est atteinte.

Et n’oubliez pas, manger mieux, ne veut surtout pas dire manger plus ! Ce n’est pas parce que vous êtes enceinte que vous devez manger pour deux.

Quels aliments privilégier ?

Il ne s’agit pas là de vous dire les quantités que vous devez manger, mais bien les aliments à privilégier. Il est important d’écouter son corps et d’apprendre à reconnaître la faim.

N’hésitez donc pas de privilégier :

  • Les fruits et les légumes, qui apportent de nombreux minéraux essentiels, ainsi que de l’eau.
  • Les produits céréaliers à grains entiers, car ils donnent de l’énergie et renferment plusieurs vitamines et minéraux. Les fibres contenues dans ces aliments facilitent également le transit intestinal
  • Les aliments protéinés (lentilles, pois chiches, poulet, saumon, œufs, tofu, légumineuses…) fournissent le “bon gras” (oméga-3) ainsi qu’un bon apport en vitamines et minéraux, comme le calcium, la vitamine D et B12.
    L’eau !

Les intoxications alimentaires ?

Comme nous l’avons expliqué, l’alimentation de la maman participe au bon développement du bébé. Il semble donc logique qu’en cas d’intoxication alimentaire chez la maman, le bébé soit également touché. Il y en a deux qui sont particulièrement dangereuses pour le bébé :

  • La listériose. Il s’agit d’une infection grave, qui peut provoquer une fausse couche, ou une septicémie chez le nouveau-né. Elle est sans gravité pour l’adulte, mais peut avoir des conséquences graves sur le bébé lorsqu’elle est contractée par une femme enceinte. Les symptômes se présentent en général sous forme de fièvre et de maux de tête et parfois de troubles digestifs. Les aliments à éviter : les fromages au lait cru, la viande crue ou peu cuite, les charcuteries artisanales, les poissons crus, les coquillages.
  • La toxoplasmose. Cette maladie est due à un parasite et se trouve dans la viande, la terre et l’organisme du chat. Elle peut provoquer une fausse couche, une mort in utero mais également des troubles nerveux ou oculaires chez le bébé. Par chance, certaines femmes sont immunisées contre la toxoplasmose. Pour les autres, il est très important de prendre quelques précautions, pour éviter une éventuelle contamination. Il faudra par exemple, manger la viande bien cuite et se laver les mains après toute manipulation, bien nettoyer les légumes et éviter d’être en contact avec des chats.

Quels aliments ne pas consommer ?

Pour éviter de prendre des risques inutiles, il est donc important d’éviter de consommer certains ingrédients :

  • Les oeufs crus
  • Les fromages à pâte molle ou au lait cru (non pasteurisés)
  • Les fruits et légumes qui ne sont pas bien lavés
  • Les poissons crus ou fumés
  • Les coquillages et fruits de mer crus ou peu cuits
  • Les viandes crues ou fumées
  • La charcuterie
  • L’alcool évidemment ! À proscrire totalement car il attaque le cerveau du fœtus.

Tandis que d’autres aliments sont à consommer avec modération :

  • Le thé et le café
  • Le foie (à cause du teneur trop élevée en vitamine A)
  • Certains poissons peuvent être contaminés par du mercure, il est donc conseillé de ne pas en manger trop souvent.

Écoutez-vous. Si vous avez faim en dehors des horaires de repas, préparez-vous une petite collation. Mangez de façon régulière, pour éviter les petites baisses d’énergie au cours de la journée.

Mais surtout, ne vous privez pas, et n’entamez aucun régime pendant votre grossesse !

 

 

agriculture biologique
Ingrédients
issus de l'Agriculture
biologique
logo certification premibio
Une marque
reconnue par les
professionnels
logo certification premibio
Qualité & sécurité
de nos produits
logo certification premibio
Respect
des besoins nutritionnels
© 2019 - Mentions légales - Plan du site