Les repas sont un moment privilégié avec votre bébé. Blotti dans vos bras, son regard est plongé dans le vôtre. Il n’attend qu’une seule chose : son biberon !
Pour ne pas transformer ce moment magique en cauchemar, il est essentiel de porter une attention toute particulière à sa préparation.

On vous explique tout !

Les règles de base pour la préparation du biberon

  1. Avant de commencer, il est indispensable de se laver soigneusement les mains. Hors de question de déposer des bactéries sur le biberon de bébé !
  2. Il en est de même pour le biberon et la tétine. Une attention minutieuse doit être apportée à leur entretien. Pensez à utiliser un goupillon ainsi qu’un égoutte-biberon pour plus de facilité !
  3. On prépare le biberon juste avant l’emploi de préférence.
  4. Le biberon doit être consommé dans la demi-heure s’il a été chauffé ou dans l’heure s’il est à température ambiante.

 

L’eau

On commence toujours par verser l’eau.

Il est conseillé d’utiliser de l’eau en bouteille pour la préparation de vos biberons. Vous devez toutefois vérifier qu’elle comporte la mention “convient pour la préparation des aliments pour nourrissons”.

Les eaux les plus consommées par les bébés sont celles des marques Evian, Volvic, Valvert et Mont-Roucous. Vous pouvez également alterner entre plusieurs marques en fonction des besoins du bébé.

L’eau du robinet est à éviter car sa composition peut varier d’une région à l’autre. Sa teneur en nitrates peut également être trop élevée pour le nourrisson.
Cependant, quand le bébé a quelques mois, elle peut être envisagée, en suivant certaines règles : laisser couler l’eau quelques secondes avant de la verser, n’utiliser que l’eau froide et éviter d’utiliser de l’eau filtrée en carafe, ou grâce à un adoucisseur d’eau.

L’eau de puits est à éviter absolument, car elle peut contenir trop de nitrates mais également des produits toxiques.

 

Les doses de lait

On ajoute ensuite une mesurette de poudre pour 30ml d’eau.

Le lait de votre bébé se présente sous forme de poudre et est très facile à doser ! La mesurette fournie doit être remplie de poudre à ras, sans être bombée ni tassée. N’hésitez pas à utiliser le dos d’un couteau pour obtenir la quantité de poudre parfaite.
Bon à savoir : on pourrait penser qu’en mettant plus de poudre dans le biberon de bébé, il sera rassasié plus longtemps. En réalité, cela risque au contraire de lui causer des problèmes de digestion. On respecte donc scrupuleusement les quantités !

Une mesurette de poudre doit être diluée dans 30ml d’eau. Si vous souhaitez préparer une quantité de 90ml, il vous faudra donc 3 mesurettes arasées.
Bon à savoir : lorsqu’on parle d’un biberon de 90ml, il s’agit de la quantité d’eau, et non de la quantité après l’ajout de la poudre.

La température

On fait chauffer le biberon ou non, en fonction de la préférence de votre bébé.

Le lait ne doit pas obligatoirement être chauffé et peut être bu à température ambiante. Contrairement aux idées reçues, ce dernier n’est pas moins bon ou moins digeste pour le bébé. La température dépendra en fait de la réaction de votre bébé. Sachez qu’à la maternité, le lait est proposé aux bébés à température ambiante.

Si votre bébé préfère boire son lait tiède, il doit être chauffé à une température de 37°C maximum. Vous pouvez chauffer le biberon au bain-marie, ou en utilisant un chauffe-biberon. Attention au micro-ondes qui a tendance à ne pas chauffer le contenu uniformément. Pensez également à verser quelques gouttes sur votre poignet avant de le donner à votre nourrisson !

C’est parti, bon appétit !

 

Le nettoyage

On nettoie immédiatement le biberon !

Une fois le repas terminé, il est important de bien nettoyer le biberon !
C’est parti, démontez-le et rincez-le à l’eau froide, sans oublier la tétine et le capuchon. On n’oublie pas de faire passer un peu d’eau dans le trou de la tétine, pour évacuer le lait qui a pu stagner.
Rajoutez de l’eau chaude savonneuse et lavez individuellement chaque partie avec un goupillon. Rincez à l’eau chaude et laissez égoutter.
Bon à savoir : d’après l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’alimentation (Anses), le ministère de la Santé et Santé Publique France, il n’est plus nécessaire de stériliser le biberon et les tétines.

Ingrédients
issus de l'Agriculture
biologique
logo certification premibio
Une marque
reconnue par les
professionnels
logo certification premibio
Qualité & sécurité
de nos produits
logo certification premibio
Respect
des besoins nutritionnels
© 2019 - Mentions légales - Plan du site