Manger et allaiter

Pas de panique ! On vous voit venir, rien qu’au titre de cet article, vous vous dites que vous allez encore devoir surveiller votre alimentation ! Après 9 mois de grossesse, vous pensiez être enfin tranquille… Et bien rassurez-vous, vous n’avez pas besoin d’être parfaite et irréprochable pour manger et allaiter votre bébé. Vous pourrez même manger du fromage, des sushis et autres charcuteries ! Alors, heureuse ?

On vous fait un petit récapitulatif de ce que vous pouvez consommer ou non si vous allaitez bébé dans ce nouvel article.

Règle numéro 1 : manger à sa faim !

Votre appétit risque d’augmenter pendant la période d’allaitement. C’est simplement parce que pour produire du lait, votre corps a besoin de calories supplémentaires. Ces calories ont été produites en partie pendant la grossesse, mais proviennent essentiellement de votre alimentation quotidienne.

Alors écoutez votre corps et mangez simplement à votre faim !

Et si vous avez peur de prendre du poids en mangeant plus que d’habitude, sachez que la plupart des mamans qui allaitent perdent du poids progressivement dans les six mois suivant l’accouchement. Par la suite, leur poids se stabilise.

Une alimentation saine, variée et équilibrée

Vous nourrissez bébé avec le lait que vous produisez. C’est donc un peu comme si vous partagiez vos repas avec lui. Il est donc important de manger des produits sains et variés chaque jour :

  • Fruits et légumes
  • Pain complet et céréales complètes
  • Lait et laitages
  • Viande maigre, œufs, légumineuses, noix et graines…

Même si on vous l’accorde, préparer de bons petits plats n’est pas une priorité quand un nouveau-né rejoint la famille !

Voici donc nos petites astuces pour ne pas tomber dans le piège des sucreries et autres aliments caloriques faciles à manger :

  • Lorsque vous avez le temps, cuisinez en grande quantité et congelez pour ne pas perdre de temps au moment des repas.
  • Optez, pourquoi pas, pour des plats préparés pas trop caloriques, pour être sûre de manger au moins un vrai repas par jour.
  • Découpez des légumes crus à l’avance, à tremper dans du fromage frais par exemple.

Pensez également à bien vous hydrater ! Produire du lait vous demande beaucoup de liquide. Il est donc très important de boire tout au long de la journée.

Les Oméga 3 sont également très importants pour le bon développement de bébé. Pensez donc à utiliser des huiles qui en contiennent (colza, noix…).

Manger et allaiter : on fait quand même attention !

Les aliments à éviter

Comme pendant la grossesse, certains aliments sont à éviter ou alors à consommer en toute petite quantité :

  • La caféine, qui passe très rapidement dans le lait. Consommez au maximum deux tasses par jour de café, thé ou cola. Vous pouvez compenser par exemple avec des tisanes ou des boissons décaféinées.
  • Les boissons énergétiques, car les substances contenues ne sont absolument pas adaptées à un bébé.
  • Certains aliments contiennent du mercure, il est donc recommandé de ne pas les consommer trop régulièrement : le thon, le marlin, le caviar, le foie de poisson…
  • L’alcool bien entendu, car il passe directement dans le lait.

Les intolérances alimentaires

Bébé mange ce que vous mangez. Par exemple, si vous consommez beaucoup de pruneaux pour vous aider après l’accouchement, il y a des chances que bébé réagisse de la même manière. Idem pour les haricots, le chou-fleur ou encore l’ail, qui peuvent provoquer des maux de ventre chez bébé s’ils sont consommés en grande quantité.
Afin de connaître l’origine d’une éventuelle réaction chez bébé, arrêtez de consommer l’aliment que vous suspectez, attendez un peu et introduisez-le à nouveau, doucement, un peu plus tard.

Les allergies alimentaires

Un peu comme les intolérances alimentaires, vous remarquerez rapidement que quelque chose que vous consommez ne convient pas à bébé. Par exemple, si vous consommez du lait de vache, il se peut que vous découvriez que bébé est allergique aux protéines de lait de vache.

Avant d’intervenir et de changer radicalement votre alimentation, pensez à en parler à votre médecin. En effet, vous et votre bébé avez besoin de calcium, il serait donc dommage de s’en priver totalement. Mais sachez qu’il existe d’autres sources de calcium : le chou, les eaux riches en calcium, les amandes…

Dans tous les cas, l’allaitement exclusif jusqu’au 6ème mois de bébé reste le meilleur moyen de prévenir d’éventuelles allergies. C’est d’ailleurs la recommandation de l’OMS.

agriculture biologique
Ingrédients
issus de l'Agriculture
biologique
logo certification premibio
Une marque
reconnue par les
professionnels
logo certification premibio
Qualité & sécurité
de nos produits
logo certification premibio
Respect
des besoins nutritionnels
© 2021 - Mentions légales - Plan du site - Conditions Générales de vente