Dodo sur le dos : la base du sommeil de bébé !

26.04.21

Le sommeil de bébé c’est toujours dodo sur le dos 

Le couchage de bébé, c’est un vrai sujet ! Entre ce qui est conseillé, ce qui plaît à bébé et ce qui se passe pendant la nuit, pas facile de trouver LA bonne position. 

Dans une récente recommandation de bonnes pratiques datant du 5 mars 2020, la Haute Autorité de Santé (HAS) réaffirme la nécessité de faire dormir les nourrissons sur le dos (couchage à plat sur le dos strict), rappelant que le couchage en position ventrale demeure le principal facteur de risque de la Mort Inattendue du Nourrisson (MIN).

L’évolution des recommandations pour le sommeil de bébé

Dans les années 1970, il était recommandé de faire dormir bébé sur le ventre pour ne pas qu’il s’étouffe en cas de vomissements. Puis, dans les années 1990, des études ont démontré que les cas de Mort Inattendue du Nourrisson avaient augmenté en même temps que les recommandations de faire dormir bébé sur le ventre.

A partir de ce moment-là, il a été très fortement recommandé, pour ne pas dire obligatoire, de faire dormir son bébé sur le dos. Malgré tout, certaines pathologies nécessitent de faire dormir le bébé sur le ventre. Elles sont une exception.

Pourquoi bébé doit-il faire dodo sur le dos ?

Faire dormir les bébés sur le dos a permis de réduire les cas de mort subite du nourrisson de 50%, ce n’est pas rien ! En effet, lorsqu’il est sur le dos, sa bouche et son nez sont dégagés et lui permettent de bien respirer, contrairement à la position ventrale. Quand bébé fait dodo sur le dos, il diminue également le risque d’hyperthermie, ainsi que le risque d’enfouissement. Sa respiration est améliorée, et est ainsi bien plus efficace en cas de rhino-pharyngite ou de bronchiolite.

Votre tout-petit ne doit d’ailleurs pas non plus être placé sur le côté, car il pourrait facilement basculer sur le ventre.

Une étude a également montré que les bébés emmaillotés dormant sur le ventre ou le côté avaient plus de chance d’y être sujets, car ils ne peuvent plus se servir de leurs bras. Emmailloter son bébé est donc fortement déconseillé et encore plus après 3 mois, car c’est à ce moment-là qu’il commence à se retourner.

Faire dormir bébé sur le dos permet également la prévention de la plagiocéphalie (déformations crâniennes positionnelles), dont la Haute autorité de Santé rappelle le caractère bénin.

La HAS déconseille également l’utilisation de matériel de contention tels que le cale-bébé, le cale-tête, etc., qui peuvent faciliter le retournement ventral. 

Les contre-arguments

« Mon bébé régurgite souvent, j’ai peur qu’il s’étouffe ! »

Lorsque bébé régurgite, un réflexe physiologique l’empêche d’avaler ce qu’il recrache. D’ailleurs, quand il dort sur le dos, il tourne sa tête sur le côté, à gauche et à droite. Vous pouvez aussi utiliser un épaississant bio pour le lait de bébé comme Prémi Régurgitation C, par exemple.

 « Mon bébé préfère dormir sur le ventre »

En effet, un bébé souffrant de coliques par exemple peut sembler plus à l’aise lorsqu’il est sur le ventre. Vous pouvez par exemple l’endormir dans vos bras, son ventre sur votre avant-bras puis le déposer sur le dos dans son lit.

« Mon bébé se retourne la nuit »

S’il a appris à se retourner seul dans un sens, il pourra également se tourner dans l’autre sens dans peu de temps. Prenez bien le temps de surveiller la journée s’il arrive à se remettre sur le dos une fois qu’il est sur le ventre. Il est d’ailleurs important de vérifier que sa literie est bien ferme afin de ne pas l’empêcher de se retourner.

« Sa tête va s’aplatir »

Pensez à stimuler bébé avec un mobile, ou à changer régulièrement de place les points lumineux de sa chambre. Ainsi sa tête ne sera pas constamment tournée du même côté.

Vous l’avez compris, il n’y a pas de débat possible. Alors, souvenez-vous : bébé doit faire dodo sur le dos !

agriculture biologique
Ingrédients
issus de l'Agriculture
biologique
logo certification premibio
Une marque
reconnue par les
professionnels
logo certification premibio
Qualité & sécurité
de nos produits
logo certification premibio
Respect
des besoins nutritionnels
© 2019 - Mentions légales - Plan du site